A vélo dans la circulation avec vos enfants

Type d'étude: 
Développement
Région(s): 
Région de Bruxelles-Capitale
Région flamande
Région wallonne
État: 
Terminée

famille à vélo vers l'écoleDans le cadre de la Semaine de la Mobilité, Pro Velo a lancé une enquête destinée à mieux cerner les comportements en matière de mobilité vélo des parents avec leurs enfants. Existe-il des "profils-types" ? Quels sont les obstacles que rencontrent les parents favorables à ce que leur-s enfant-s se rende-nt à l’école à vélo ?

Du 16 octobre au 23 novembre 2015, plus de 1200 parents d’enfants âgés de 5 à 12 ans ont répondu à l’enquête. Au niveau de la répartition géographique, 48,9% des répondants résident en Région bruxelloise, 33,1% en Région wallonne, et 18% en Flandre. Cela s’explique en partie par l'absence d'une implantation Pro Velo en Région flamande. De manière générale, bien que la taille de l’échantillon des répondants néerlandophones (182 répondants) invite à la prudence, on notera une propension à l’usage du vélo dans le quotidien des parents avec leurs enfants plus importante en Flandre qu’à Bruxelles, et à Bruxelles qu’en Wallonie.

Premières observations

Les premiers résultats de l’enquête montrent un lien entre la pratique des parents et celle des enfants. A l’échelle nationale, 80% des enfants dont les parents utilisent le vélo pour leurs déplacements utilitaires sont capables d’utiliser leur vélo et l’utilisent régulièrement, contre 47% des enfants de parents n’utilisant pas leur vélo pour des déplacements utilitaires. Les enfants dont les parents n’utilisent pas le vélo pour leurs déplacements utilitaires savent, dans leur grande majorité, rouler à vélo, mais la plupart ne l’utilisent que rarement. L’impact de la pratique des parents influence donc plus la pratique des enfants que leur capacité à faire du vélo.

De manière générale, on constate également que les parents cyclistes envisagent plus tôt que les parents non cyclistes l’apprentissage du vélo dans la circulation pour leur enfant.

L’enquête permet par ailleurs de constater que l’environnement du domicile a un impact sur les pratiques parents-enfants en matière de mobilité. En moyenne, l’arrivée d’un enfant dans une famille a plus tendance à constituer un motif d’abandon du vélo pour les trajets utilitaires lorsque le domicile est situé en centre-ville que lorsqu’il est situé dans un quartier résidentiel ou dans un environnement rural. Ce phénomène s’observe par ailleurs de manière plus marquée en Flandre et en Wallonie qu’à Bruxelles.

La suite

Pro Velo poursuit actuellement l'analyse des résultats de l'enquête avec, comme objectif, le développement d'outils qui soutiendront les parents dans leur choix pour une mobilité durable. L'analyse détaillée des motivations, mais aussi des obstacles et appréhensions sera déterminante pour la suite de notre démarche.

L'entièreté de l'analyse des résultats vous sera communiquée, via notre newsletter ou cette page internet, dans le courant de l'année 2016.